Les règles d’installation d’une pompe à chaleur air-eau

Que ce soit dans un projet de construction neuve ou de rénovation d’un logement, la pose d’une PAC air-eau est toujours possible et simple à réaliser. Cet équipement est aussi bien adapté à une maison individuelle qu’un appartement d’un immeuble. L’installation d’une pompe à chaleur air-eau nécessite tout de même un savoir-faire, d’où l’utilité de faire appel à un expert pour l’opération. Bien que l’intervention d’un installateur professionnel soit plus pratique, il est indispensable d’avoir des notions sur les règles de pose d’une pompe à chaleur air-eau.

Procéder sans faute aux étapes d’installation d’une PAC air-eau

La pose d’une pompe à chaleur air-eau doit s’effectuer en se conformant à des étapes précises, vu que l’équipement se compose d’unités intérieure et supérieure séparément installées. Dans la réalisation de son métier, un installateur procède par :

  • L’implantation du module extérieur sur une base (plot ou longrine) à quelques centimètres du mur du bâtiment, et à une certaine surélévation du sol ;
  • Le forage d’un mur pour le raccordement d’éléments entre le module externe et l’unité intérieure de la pompe ;
  • L’implantation de l’unité hydraulique ;
  • La réalisation de branchements des circuits hydrauliques et frigorigènes ;
  • La mise en place du circuit électrique et d’accessoires de sécurité relatifs à celui-ci ;
  • L’isolation des branchements hydrauliques (si l’habitation ne dispose pas de chauffage d’appoint) ;
  • La finalisation de la jonction des circuits électriques et hydrauliques.

Plus d’informations sur l’installation des PAC sur le lien suivant:

http://france-pompe-a-chaleur.fr/

Mettre en pratique les paramètres indiqués par les constructeurs

Le choix d’un endroit et la fixation proprement dite pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau inclut la prise en compte de plusieurs paramètres. Les critères s’appliquent vis-à-vis de l’environnement (voisinage), par rapport aux conditions météorologiques de la localité, et de l’habitation de l’utilisateur de PAC lui-même.

  • Les distances à respecter :

L’utilisation d’écran acoustique n’est pas obligatoire si l’utilisateur de PAC air-eau peut respecter la distance d’au moins 20 mètres du bâtiment des voisins pour l’installation. Si la pose n’est pas possible dans cette condition, mais à environ 12 à 15 mètres du voisinage, il faut mettre en place un écran acoustique. Il est conseillé d’obtenir l’accord de l’entourage pour l’utilisation du matériel s’il est difficile de se conformer à la distance d’au moins 12 mètres des autres logements. L’unité extérieure d’une PAC air-eau doit se trouver à au moins 50 centimètres de la façade du bâtiment concerné pour permettre aux éléments d’insufflation d’air de fonctionner sans problème.

Vous pouvez demander votre devis de PAC sur le lien suivant:

http://france-pompe-a-chaleur.fr/devis

  • L’installation de tuyauteries :

Tout au long du cycle de transformation de calories en états gazeux et liquide, de l’évacuation de condensats a lieu. Ce mode de fonction requiert alors la pose de conduits spécialisés. Un professionnel procède par le raccordement d’un débouchoir à l’égout. Pour protéger celui-ci du gel pendant les périodes de grand froid, il l’introduit dans un lit de cailloux. Il s’agit d’un système d’isolation incontournable lors de l’installation d’une PAC air-eau. À noter que les conduits sont aussi installés pour faire office d’écran acoustique. L’expert pourra s’aider de matières étanches (caoutchoucs) ou en mousse pour une réalisation plus efficace.